Soyez positifs, merde !

Pourquoi les français râlent-ils ? C’est une véritable énigme. Nous possédons une sécurité sociale que beaucoup n’ont pas, nous vivons dans un pays assez sûr, et malgré tout nous passons le plus clair de notre temps à râler. C’est carrément effarant ! La semaine dernière, j’ai réalisé un colloque où j’ai examiné cette curieuse question avec plusieurs personnes. Et nous nous sommes aperçus que nous pestions tout de même énormément pour pas grand-chose, finalement. C’est même ce trait de caractère qui est internationalement reconnu. Mais pour quelle raison sommes-nous faits d’un tel bois ? Alors, selon certains, c’est le legs de la Révolution, qui est certes protestataire (décapiter un chef est 100% constestataire). Mais cette explication me paraît un tantinet nébuleuse, à vrai dire : la révolution est remonte à trois siècles. Pour moi, cet esprit râleur émane de notre pessimisme. Des chercheurs ont prouvé que nous sommes globalement le pays développé le plus pessimiste du monde ! Toutefois, cet argument ne fait que transformer la question : pourquoi sommes-nous donc autant déprimés ? Il n’y a qu’à voir ce que disent nos politiques un peu partout : chaque candidat n’aime rien tant que critiquer le « système » (une entité très singulière qui sert de fourre-tout et de ressasser combien notre pays est à l’agonie. Cela, nous l’écoutons avec attention. Mais les discours positifs sont pris pour de l’auto-satisfaction. Le décalage entre la réalité et la façon dont nous la regardons est vraiment effarant : la France est une démocratie florissante, et avons le sentiment de vivre dans un pays en crise. Bon sang, mais pourquoi ? Les articles que j’ai trouvé sur internet bottent systématiquement en touche, et énumèrent les avantages qu’il y a à râler : c’est une soupape de sécurité, etc. Néanmoins, c’est selon moi une manière d’évacuer le sujet, et omet le côté obscur qu’il y a dans tout ça ! Bref, la est encore sans réponse. Et pour ne pas finir sur une note française, je vais faire un éloge : j’ai bien apprécié cet incentive . Je l’ai trouvé brillamment structuré. Voici l’agence qui l’a animé !