Séminaire de Lisbonne

Il y a deux semaines, je suis allé à Lisbonne pour participer à un énième congrès consacré à l’économie m’a fait aller à Lisbonne. Le meeting n’était pas vraiment mémorable. Pourtant, l’un des conférenciers s’est fendu d’une réponse plutôt captivante à une critique qui revient souvent en économie : la pensée que deux experts en économies peuvent dire absolument tout et son contraire. La réponse apportée signalait qu’en économie, il faut biene différencier l’économie positive de l’économie normative. Même si tous les économistes s’harmonisaient sur une analyse économique positive sur le fonctionnement du monde, il y aurait encore de la place pour des conflits à propos des propositions normatives, réalisées avec des jugements de valeur pouvant diverger. Pas mal des désaccords entre économistes se trouve en fait dans ce cadre. Mais, il n’est pas plus exceptionnel de remarquer des désaccords notables et tenaces en ce qui concerne l’économie positive. C’est que les occasions où l‘économie peut être une science expérimentale sont effectivement rares. A titre d’exemple, il serait exagérément coûteux de mettre au chômage la majorité de la population afin de découvrir comment l’économie se comporte dans cette situation. Comme il est relativement difficile de réaliser de telles expériences, séminaire à Lisbonne les économistes sont ainsi chercher à dissocier différents facteurs dans les données du passé. L’utilisation de statistiques s’appuyant sur de nombreuses années facilite cette élucidation, mais apporte un nouveau problème. Les institutions et les attitudes changent progressivement, il se peut que des données relevant d’une autre époque ne soient plus adéquates pour interpréter le comportement actuels. En définitive, les problèmes auxquels sont confrontés les économistes sont complexes et ils peuvent seulement faire de leur mieux. Ce séminaire à Lisbonne s’est terminé sur une remarque particulièrement juste. L’intervenant a terminé en déclarant aussi qu’il serait faux de penser qu’il n’existe pas de différend important entre physiciens et physiciens. Ils sont simplement moins évidents que les litiges entre économistes.